Groupes

Têtes Brûlées

Concilier mélodies et énergie est un exercice délicat par excellence qui tient avant tout dans un savant dosage. Dans ce domaine on peut dire qu’avec les Têtes Brûlées on tenait nos plus sérieux espoirs…

Lire

Civils

Les Civils

Au début des années 80, le rock prend conscience de lui-même, de ses moyens et de ce qu’il ne peut abandonner sous peine de se renier. Il faut tenir compte du retour de l’énergie et la fonder dans la durée. Les Civils s’engagent à grand pas dans cet état d’esprit nouveau.

Lire

Dorian Gray

Dorian Gray

L’écho que suscite les articles de Yves Adrien et Patrick Eudeline dès 1973 est bien réel et souligne en quelques principes simples une vérité perdue. Au moment même où ces manifestes fulgurants finissent par porter leurs fruits, Dorian Gray chante le rock électrique en se plaçant délibérément dans le sillage de ce dandysme rock…

Lire

'A' Bomb

Consécutivement à l’émergence du revival mod au Royaume-Uni, la culture moderniste s’affirme et s’installe également dans les rues françaises. En 1981, Wardour Street est situé, aussi, pourrait-on dire, dans le quartier de l’Esplanade…

Lire

Imposteurs

À travers la fugace explosion de 77, c’est le monde qui avait changé. Au delà de la musique, il faut se réinventer une approche des choses, une façon d’écrire l’histoire différemment. C’est un romantisme oublié que les Imposteurs pratiquent avant tout, avec ses valeurs ressurgies soudain de l’aube des sixties…

Lire

Alice et les Pickpockets

Au début des années 80, tout un courant se dessine, qui prend le rock avec distance tout en jouant avec ses clichés et retrouve le culte de l’éphémère. Telle est la conviction de ceux qui cherchent à meubler le vide de l’après-punk comme Alice et les Pickpockets qui avaient pourtant tout prévu : le nom, la pose moderniste, les photos et un casting presque complet…

Lire